Brossage-dents-famille

 

Dans le pass√©, il √©tait courant que certains parents n√©gligent la sant√© bucco-dentaire de leurs jeunes enfants, ne prenant pas soin des dents de leurs enfants sous l’argument – erron√© – qu’elles seraient remplac√©es par des dents permanentes et que, par cons√©quent, l’apparition de l’une ou l’autre carie n’√©tait pas un souci.

Aujourd’hui, on sait cependant que la sant√© de la petite enfance joue un r√īle cl√© dans la formation des corps √† part enti√®re. Alors, suivez ce billet et d√©couvrez les informations √† prendre au s√©rieux !

Pourquoi les dents de lait sont-elle considérée comme si importante ?

Les dents de lait ont plusieurs fonctions li√©es au d√©veloppement de l’enfant. En plus d’aider √† la mastication des aliments solides, qui commencent √† √™tre introduits vers l’√Ęge de six mois, ils collaborent √† la diction, ce qui permet aux petits de communiquer clairement.

Les soins sont √©galement importants pour √©viter les caries. Lorsqu’elles ne sont pas trait√©es, elles g√©n√®rent des difficult√©s d’alimentation, des probl√®mes nutritionnels et, par cons√©quent, une croissance inf√©rieure aux attentes. Dans les cas plus graves, ils peuvent provoquer des infections et des probl√®mes plus s√©rieux.

Qu’est-ce qui est consid√©r√© comme normal et qu’est-ce qui n√©cessite des soins ?

Les dents de lait commencent √† √™tre remplac√©es lorsque l’enfant a environ six ans. Elle peut s’aider en secouant ceux qui sont mous jusqu’√† ce qu’ils tombent. Plus naturelle que d’autres interventions, cette m√©thode permet d’√©viter les douleurs et les saignements excessifs.

D’autre part, l’apparition de caries, comme je l’ai dit, n√©cessite des soins. Comme les points noirs r√©sultent de l’action des bact√©ries qui se nourrissent des restes d’aliments contenant des sucres, l’hygi√®ne et les bonnes habitudes sont essentielles.

Quels sont les principaux soins pour les dents des enfants ?

En mati√®re de sant√©, il n’est jamais trop t√īt pour commencer √† enseigner aux enfants. Dans le m√™me temps, les parents doivent donner l’exemple. D√©couvrez d√®s maintenant quelques soins dentaires pour enfants √† mettre en pratique le plus rapidement possible !

Créer une routine de brossage

 

L’id√©al est de se brosser les dents (avec une petite brosse √† poils souples) √† chaque repas ou au moins trois fois par jour : au r√©veil, apr√®s le d√©jeuner et avant d’aller au lit.

Les mouvements avec la brosse doivent √™tre doux, de la gencive √† la pointe des dents. Sur les surfaces de mastication, brosser d’avant en arri√®re.

Il convient de souligner l’importance d’une surveillance √©troite du brossage jusqu’√† ce que les enfants aient au moins six ans. C’est autant dans la vie de tous les jours que lors des voyages de vacances.

Utiliser le fluor dans la bonne mesure

 

La pr√©sence de fluorure dans la salive emp√™che la formation de caries. C’est pourquoi l’utilisation d’un dentifrice fluor√© (avec une concentration d’environ 1100 PPM) est indiqu√©e d√®s l’√©ruption de la premi√®re dent de lait.

Toutefois, la quantit√© appropri√©e doit √™tre respect√©e. Selon le Guide de recommandations pour l’utilisation des fluorures en France, pr√©par√© par le minist√®re de la Sant√© :

 

    • jusqu’√† l’√Ęge de trois ans ou jusqu’√† ce que l’enfant soit capable de cracher, le volume de la p√Ęte doit √™tre √©quivalent √† un grain de riz (0,1 g) ;
    • √† partir de ce moment, la quantit√© indiqu√©e pour le brossage doit √™tre de la taille d’un petit pois (0,3 g).

Complet avec du fil dentaire

 

Lorsque la vo√Ľte plantaire de l’enfant commence √† se resserrer, avec les dents l’une √† c√īt√© de l’autre, il est temps de passer le fil dentaire avec la brosse.

Il est ainsi possible d’enlever la salet√© des endroits que les poils des brosses ne peuvent atteindre.

Une langue et des joues propres

Lorsque les bébés commencent à manger des aliments autres que le lait de leur mère, leur langue, ainsi que leurs gencives et la paroi interne de leurs joues, doivent être aseptisées.

Avant que la premi√®re dent n’√©clate, le nettoyage peut √™tre fait avec une gaze humide enroul√©e autour du doigt. Lorsque la premi√®re dent √©merge, utilisez la brosse √† dents avec le dentifrice indiqu√© par le p√©diatre ou l’odontop√©diatre responsable.

√Čviter la consommation de sucreries

Il n’est pas n√©cessaire de couper la douceur de l’enfance, mais de r√©server les balles et la compagnie pour les occasions sp√©ciales. Il en va de m√™me pour les boissons non alcoolis√©es, le chocolat et les jus (m√™me s’ils sont naturels, encouragez la consommation de fruits au naturel).

En plus d’√™tre directement li√©e √† la sant√© bucco-dentaire, la r√©duction de la consommation de sucres dans la vie quotidienne est importante pour pr√©venir le d√©veloppement de maladies telles que l’ob√©sit√© et le diab√®te.

Respecter les heures de repas

√Čvitez de pincer entre les repas principaux. En effet, les aliments ultra-trait√©s (tels que les craquelins, les c√©r√©ales et les snacks) ont tendance √† √™tre les plus consomm√©s sous forme de snacks.

Bien qu’ils soient hyper caloriques, ils sont pleins de calories vides, ce qui n’apporte aucun bienfait √† l’organisme et, pour ne rien arranger, supprime la faim lorsque les enfants doivent se nourrir avec de la vraie nourriture.

M√™me les jus ne sont pas conseill√©s pour √©tancher la soif entre les repas. Il est pr√©f√©rable de boire de l’eau. Il est √©galement important d’encourager les petits √† dormir sans biberon, pour √©viter de passer la nuit avec des dents sales.

D’ici l√†, passez une gaze humide sur les dents √† l’aube pour √©liminer les traces de lait et emp√™cher l’enfant de d√©velopper ce qu’on appelle la carie du biberon.

Combattre les habitudes néfastes

La succion du doigt et de la t√©tine peut alt√©rer le d√©veloppement des dents, les projetant hors de la bouche, et compromettre l’harmonie de la structure osseuse du visage, en particulier du menton.

Pour combattre ces habitudes, au lieu de les critiquer, il faut faire des compliments lorsque l’enfant ne suce pas. Une autre strat√©gie consiste √† faire prendre conscience √† l’enfant qu’il a une habitude n√©faste et qu’il faut se battre contre lui, m√™me √† l’heure du coucher.

Il vaut la peine d’enrouler un b√Ęton autour de son doigt qu’elle suce habituellement, en demandant au p√©diatre de lui indiquer un liquide amer √† passer sur place, entre autres mesures.

Attention aux chutes

 

Les enfants aiment courir, sauter et jouer toute la journ√©e. C’est aux parents de minimiser les risques de se faire casser les dents. Il vaut la peine d’installer des portails aux entr√©es et sorties des escaliers, des avant-toits avec des moustiquaires sur les balcons, entre autres mesures.

Si la dent se casse, le fragment doit √™tre localis√© pour √©viter l’√©touffement. Parfois, un traitement de canal est n√©cessaire pour √©viter de compromettre la dent permanente en cours de route.

Si la dent cassée est la dent permanente, elle doit être placée dans du lait ou du sérum physiologique afin que le dentiste puisse la réimplanter immédiatement.

Se rendre régulièrement chez le dentiste

Selon l’Association fran√ßaise de dentisterie p√©diatrique, la premi√®re consultation doit √™tre faite juste apr√®s la rupture de la gencive pour la naissance de la premi√®re dent de lait, c’est-√†-dire avant d’avoir termin√© la premi√®re ann√©e de vie.

À partir de ce moment, la fréquence des visites dépendra de la nomination du spécialiste. En moyenne, entre un et trois ans, des consultations trimestrielles sont recommandées pour superviser la première dentition. Par la suite, les réunions deviennent biannuelles.

Il appartient aux parents et aux fr√®res et sŇďurs a√ģn√©s de renforcer l’id√©e que c’est cool d’aller chez le dentiste, afin d’√©viter la continuit√© de la vieille culture de la peur cr√©√©e autour de cet important professionnel.

Comment offrir ce qu’il y a de mieux pour la sant√© bucco-dentaire de vos enfants ?

Sans assurance dentaire, il est difficile de maintenir une fr√©quence ad√©quate des visites chez le dentiste, en raison du co√Ľt √©lev√© des consultations.

Ainsi, la plupart des gens ne font appel à une aide professionnelle que lorsque leur enfant est déjà en difficulté. Et puis, les chances de dépenser encore plus pour les traitements, les opérations et autres procédures augmentent considérablement.

Ainsi, outre le fait de prendre soin de sa sant√© et de faire des √©conomies, le fait de disposer d’une assurance dentaire facilite la recherche de professionnels de diff√©rentes sp√©cialit√©s (comme les dentistes p√©diatriques), la r√©alisation d’examens ou la recherche des traitements indiqu√©s.

Il convient de rappeler que la plupart des traitements pour adultes s’appliquent √©galement aux enfants, comme l’utilisation d’appareils orthodontiques (m√™me pendant la phase de dentition de lait).

Il est donc int√©ressant d’avoir un plan dentaire ou m√™me un plan combin√© (propos√© par des entreprises soucieuses de la qualit√© de vie de leurs employ√©s, combine deux produits en un : le plan sant√© et le plan dentaire), en pla√ßant les enfants comme personnes √† charge.

Comme on le voit, on ne peut pas n√©gliger les soins dentaires des enfants. Ce n’est qu’en combinant de bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygi√®ne bucco-dentaire avec des visites r√©guli√®res chez le dentiste que l’on peut pr√©venir les maladies et favoriser la croissance saine des enfants.

 

 

 

 

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *