S.E.R.E.T.

Société d'Etudes et de Recherches en Thérapeutiques.

Séminaire sur le syndrome de Costen ou SADAM prévu pour les vendredi 6 et samedi 7 octobre 2017
Voir programme et inscriptions sur
Accueil  et formations

Voir Video à https://www.youtube.com/my_videos?o=U

 

 

BASES

TRAITEMENTS DU SADAM

PROFESSIONNELS ARTICLES

CONGRES ET FORMATIONS

 

  • ARTICLES DE R. FENART

LIVRES

DENTS ET ENFANTS

AUTRES PAGES

Sites a vister

ARRÊTER DE FUMER

quelques conseils pour PARVENIR A ARRETER de fumer.

En quelques lignes voici les conseils d’un ancien fumeur qui a arrêté sans aucune aide médicamenteuse et qui a analysé les causes de es échecs, avant d’y parvenir définitivement. Si cela peut aider quelques fumeurs……

En rouge quelques phrases à mémoriser pour les utiliser en cas de besoin.

En premier lieu se donner les moyens d’arrêter de fumer.

J’ai eu assez de volonté pour m’intoxiquer, je peux, avec ma seule volonté, me libérer de cette funeste habitude.

le conditionnement psychologique

Le conditionnement psychologique est la première étape de la démarche. Il faut considérer l’arrêt du tabac, non comme une punition, mais comme une délivrance, une restitution de votre liberté naturelle.

Toute intoxication volontaire prive son détenteur de sa liberté naturelle en le soumettant à l’obligation de consommer régulièrement un produit qui, non seulement n’est pas indispensable à la vie, mais qui s’avère nocif pour le corps et l’esprit et asservit par l’obligation de le consommer régulièrement.

Le tabac et les drogues ne sont pas les seuls produits à produire cet effet : l’alcool, le sucre, le chocolat sont parmi les substances qui peuvent entraîner une habitude de consommation propre à nuire à votre santé.

Le fait d'arrêter de fumer me libère d'un esclavage que j'ai consenti à cette substance depuis des années.

le plaisir de fumer

C'est un plaisir artificiel qui est parti de la transformation d'une irritation de mon arbre respiratoire (toux des premières cigarettes lors de l'aspiration pulmonaire de la fumée) pour devenir finalement la satisfaction de se sentir respirer par la sensation de picotements créés par le passage de la fumée au niveau des bronches. Cette sensation, qui devient agréable après quelques cigarettes, se recherche de plus en plus au fil de l'augmentation du nombre de cigarettes car, après un certain temps de tabagisme, il devient impossible d'effectuer une inspiration très profonde sans déclencher une quinte de toux violente.

L’arrêt du tabac permet de retrouver cette sensation bienfaisante (le soupir) sans tousser. Il est possible de remplacer la cigarette par une succession inspirations très profondes qui remplace la sensation de la fumée passant dans les bronches, mais donnant la sensation de "se sentir respirer".

A chaque envie de fumer, attendre 30 secondes (en regardant la trotteuse de sa montre) et effectuer des inspirations très profondes.

la chasse aux fumeurs

Après avoir été le symbole de l’adulte, le fait de fumer devient maintenant un véritable handicap. Les fumeurs sont pourchassés des lieux publics et de beaucoup d’endroits. Ceux qui ont arrêté de fumer depuis longtemps sont souvent les plus intolérants aux fumeurs. Non par « méchanceté » ou développement d’une agressivité, mais parce que l’odeur de la fumée les incommode. Ils sont devenus, en quelque sorte « allergique » à la fumée. Le fumeur devient « personna non grata » ou plus simplement : personne qui n’est pas la bienvenue dans une assemblée.

En cessant de fumer je m’ouvre des cercles et des lieux dans lesquels je ne serais pas stressé par le manque de tabac, mon maître actuel.

 

les aides medicamenteuses

Que ce soit les patches ou les autres médicaments, il faut savoir que ce ne sont que des béquilles qui, jamais, ne vous supprimeront pas l’envie de fumer, tant que n’en serez pas désintoxiqués.

Ma meilleure aide réside dans ma détermination à cesser de fumer.

les dangers de replonger

Il y a des situations que fragilisent la résistance au tabac du débutant à la désintoxication : les repas bien arrosés, les réunions avec des amis fumeurs, les période de stress. Toutes occasions de se dire : rien qu’une…..

A partir du premier jour de l’arrêt du tabac il est interdit d’inhaler de la fumée, que ce soit par une « bouffée » ou, pire, par une cigarette.

Le fin du repas avec ce conditionnement d’allumer la cigarette après le dessert. Il faut éviter de prolonger, au début, le temps à table. L’envie de fumer se remplace alors par un excès de sucreries ou de café ou autre substitut qui seront causes d’autres inconvénients. Pour cela il faut manger doucement pour éviter de manger trop : poser les couverts entre chaque bouchée et mastiquer lentement les aliments pour en savourer le goût.

Eviter les substances qui ont été à l’origine du goût des cigarettes. Notamment les alcools forts (whisky, cognac) et les sucres, notamment le chocolat.

TABAC ET STRESS

Le tabac n’est pas un anti stress, il l’aggraverait plutôt par les substances qu’il contient et qui passent dans le sang. Le geste de fumer occupe la pensée et le plaisir de se sentir respirer (soupir) est la seule composante de l’effet « calmant » de la cigarette. Il est facile de le retrouver par les inspirations profondes qui auront un effet bien plus efficace par les endorphines qu’elles libèrent.

La fumée de cigarette n’a aucun effet sur les évènements actuels et ne peut, en aucun cas, être une aide pour y faire face.

tabac et argent

Au prix actuel du tabac il devient urgent de cesser de jeter les euros dans le feu. Les économies réalisées par l’arrêt de cette servitude me permettront une vie plus confortable.

Le tabac est une ruine pour le portefeuille et la santé.

prise de poids

Il est fréquent de constater que l’arrêt du tabac s’accompagne d’une prise de poids. Souvent lié à une compensation par des grignotages « à la place d’une cigarette », des repas plus copieux par compensation du plaisir oral supprimé. Mais aussi par une modification de votre métabolisme et une augmentation naturelle de votre appétit. D’autre part la cigarette provoque une vasoconstriction des vaisseaux sanguins et de ce fait une absorption réduite des aliments. De plus le fait de fumer diminue l’appétit. La pratique d’un sport permet d’accroître sa consommation de calories et de réduire le volume des repas, sachant qu’un effort physique avant un repas diminue l’appétit.

Manger doucement est une habitude qui permet de manger moins et de mieux digérer.

 

 

Ce qui se trouve sur ce site est la propriété du S.E.R.E.T ne peut être copié ou utilisé sans autorisation écrite.

POUR NOUS CONTACTER  nous avons changé de mail : seretmedecine@gmail.com

En raison des spams qui nous sont envoyés par centaines nous ne mettons plus de lien direct sur l'adresse.
Il suffit de la recopier dans votre messagerie. 

Pour tout renseignement par courrier nous demandons de joindre à votre courrier
une enveloppe affranchie pour la réponse et le retour des documents. Adressez votre courrier à :

S.E.R.E.T. 310, rue Solferino 59000 LILLE. FRANCE

Webmaster : Jean-Marie LANDOUZY - ostéopathe - 310, rue Solferino 59000 LILLE FRANCE